L’atelier Julian

L’atelier de Rodolphe Julian

L'atelier Julian

Rodolphe Julian artiste peintre, né à Lapalud en 1839 et mort à Paris en 1907 est enterré à Lapalud . Il n’est pas du tout connu pour ses peintures mais pour son académie car il a fondé en 1868 l’Académie Julian

Homme d’affaires averti, Julian sut attirer des étudiantes et des artistes de renom au sein de son école. Il fut le premier à permettre aux femmes de peindre ainsi qu’aux étrangers (Américains, Brésiliens, Canadiens, Grecs…)

Les femmes ayant pour vocation la peinture pouvaient y dessiner et peindre des modèles masculins nus alors qu’elles étaient habituellement refusées dans les autres écoles.

Pendant les années où Julian à Paris se consacrait d’abord à sa formation artistique et à la création de son Académie, il n’a jamais oublié Lapalud. Toujours profondément attaché à son village natal, il y retournait pour se délasser des soucis et fatigues.

Julian possédait « Le Jardin », une belle propriété qu’on appelle aujourd’hui « Château Garoutte ». Cette propriété, est située aux Bourgades Basses où son père et son grand-père maternel étaient nés,.

Il eut à un moment jusqu’à dix-huit énormes chiens, labradors ou danois très féroces, qu’il parquait dans un immense enclos grillagé. Le seul chien laissé en liberté était Goliath.

Il possédait aussi d’autres immeubles moins importants, maisons d’habitation, bâtiments, parcelles de terre et jardins. Il était propriétaire de cette maison au coin de la Grand-Rue et de la rue de la Poste où il se retirait quand les inondations l’empêchaient de rester au Jardin.

Sur la façade de cette ancienne demeure on voit encore un bas-relief en céramique figurant des attributs de peintre. Il avait acheté à M.Gauttier un grand domaine avec une longue bâtisse longeant l’avenue de la Gare, près du centre du village, c’est ce bâtiment que l’on connaît sous le nom du Château Julian.