--

COMMUNIQUE MAIRIE – INFORMATIONS COMPLEMENTAIRES SUR L’ABATTAGE OBLIGATOIRE DES PLATANES DU PARC JULIAN

Suite à des commentaires sur notre page facebook, Monsieur le Maire rappelle que la détection du champignon a été réalisée par un organisme spécialisé, la FREDON PACA qui est reconnue au plan régional par arrêté ministériel en qualité d’unique Organisme à Vocation Sanitaire du domaine végétal (O.V.S.). La FREDON PACA accompagne les professionnels de l’agriculture et des collectivités au travers d’actions de veille sanitaire, de formations, d’expertises techniques liées à la préservation de l’environnement et de recherche de méthodes alternatives.
Les modalités des méthodes de lutte contre cette maladie à mettre en œuvre sont précisées dans l’arrêté national du 22 Décembre 2015 Lire l’arrêté et l’arrêté préfectoral de la Région PROVENCE ALPES COTE D’AZUR du 11 avril 2016 Lire l’arrêté . La destruction va être réalisée par une entreprise agréée à réaliser un assainissement afin d’éviter la dispersion du pathogène.
La Municipalité après étude et exposé de la FREDON n’a pas eu le choix. Si le platane malade n’est pas abattu ainsi que les 4 autres limitrophes pour éviter la prolifération de la maladie, c’est la totalité des Platanes du Parc Julian et de la Commune qui risquent de mourir.
Le chancre coloré est une maladie due à un champignon qui est très virulent et peut détruire en quelques mois les platanes les plus vigoureux. Il se répand d’arbre en arbre, quelques spores suffisent pour amorcer une infection soit par les racines, soit par blessure, soit par l’eau. Cet organisme nuisible de 1ère catégorie menace de nombreux sites patrimoniaux du Sud de la France comme le Canal du Midi.
A ce jour, il n’existe aucun traitement curatif. La seule solution en cas de détection d’un foyer est l’arrachage systématique du ou des arbres contaminés et des arbres adjacents afin de conserver le maximum de platanes. En 50 ans, il a été recensé plus de 50 000 platanes morts du chancre coloré dans le sud de la France.
La destruction d’un arbre est toujours regrettable mais si c’est la seule solution pour en sauver d’autres, il ne faut pas hésiter.